Le nouveau programme LIDAR 2020-2025

L’IGN propose de mettre en place et de coordonner un programme de couverture nationale en données Lidar Haute Densité (HD), grand équipement numérique visant à moderniser l’appréhension du territoire au service de nombreuses politiques publiques (Politique agricole commune, forêt, prévention des risques d’inondation notamment).

Le Lidar (LIght Detection And Ranging), embarqué dans un avion, émet vers le sol des impulsions lumineuses à haute fréquence, détecte les ondes réfléchies et enregistre leur temps de parcours. A raison de plusieurs centaines de milliers d’impulsions émises par seconde, il génère des millions de points géoréférencés en 3D. Cette technologie permet de réaliser des cartographies 3D denses et précises, nécessaires à une connaissance fine du territoire pour analyser et suivre ses évolutions.

Les données Lidar existantes, quoiqu’éparses et incomplètes, ont prouvé leur capacité à décrire finement le sol, le sursol (bâtiments, ponts) et la végétation, et de ce fait, à répondre à des besoins d’observation et d’analyse dans de nombreux domaines : prévention des risques naturels, connaissance fine de la ressource forestière, suivi des pratiques des exploitants dans le cadre de la Politique agricole commune, aménagements du territoire, aides à la transition énergétique, révélation de vestiges archéologiques…

Concrètement, le programme Lidar HD proposé par l’IGN consiste à réaliser en 5 ans une couverture Lidar à Haute Densité (10 pts/m² en moyenne) sur l’ensemble du territoire national*, à traiter les nuages de points pour répondre à différents besoins des politiques publiques, à héberger et à diffuser en open data les nuages de points et les résultats des traitements dans une infrastructure numérique nationale, la Géoplateforme, ainsi qu’à accompagner les acteurs des politiques publiques dans la manipulation des nuages de points et de leurs sous-produits.
* La Guyane fera l’objet d’un programme complémentaire adapté à son contexte.

Les données Lidar issues de ce programme seront naturellement interopérables avec le Référentiel à Grande Echelle (RGE), composante du service public des données de référence prévu par la loi pour une République numérique, et pourront dès lors être valorisées par croisement avec d’autres informations de toute nature et de toute teneur (géographiques, statistiques, économiques), pour optimiser l’aide à la décision et les services visant à répondre aux enjeux de société.

Ce programme, déjà recommandé dans le rapport au Gouvernement sur les données géographiques souveraines rédigé par madame la députée Valeria Faure-Muntian sera réalisé de manière concertée, permettra des acquisitions coordonnées et à un coût maîtrisé. Le financement de ce programme est assuré par les partenaires porteurs de cas d’usage ainsi que par une subvention du fonds de transformation pour l’action publique, (FTAP) obtenue dans le cadre d’un appel à projets compétitif. Depuis le mardi 13 octobre 2020, il est officiellement un des lauréats du FTAP.
Accès aux résultat du FTAP 2020


« Nuage de points LiDAR – Aqueduc de Castries – crédit photo. YellowScan »