CNIG

Le Conseil national de l’information géographique, placé auprès du ministre chargé du développement durable, a pour mission d’éclairer le Gouvernement dans le domaine de l’information géographique, notamment pour ce qui concerne la coordination des contributions des acteurs concernés et l’amélioration des interfaces entre ces derniers. Il prend en compte les besoins exprimés et en particulier les besoins des utilisateurs. Il peut formuler des avis sur toute question relative à l’information géographique.

Le CNIG a été réorganisé par le  décret  n° 2011-127 du 31 janvier 2011
, abrogeant le décret n° 85-790 du 26 juillet 1985 qui avait prononcé sa fondation.
Ancien décret n° 85-790 du 26 juillet 1985 relatif au rôle et à la composition du conseil national de l’information géographique

Le CNIG est renouvelé pour cinq ans à compter du 1er juillet 2020.
Décret n° 2020-160 du 30 juin 2020 sur le site de Legifrance

JORF n°0094 du 21 avril 2021 :
Bertrand Monthubert est nommé nouveau président du CNIG le 9 avril 2021
l’Arrêté du 9 avril 2021 portant nomination au Conseil national de l’information géographique

…modifiant l’ancienne nomination du JORF n°0095 du 23 avril 2013 page 7108 : l’Arrêté du 11 avril 2013 portant nomination au Conseil national de l’information géographique

Le secrétaire permanent du CNIG , point de contact de la mise en oeuvre de la directive INSPIRE en France, a été jusqu’en 2018 le Directeur de la DRI . La Direction de la Recherche et de l’Innovation est devenue un Service (MTES/CGDD/SRI) qui impulse et coordonne les travaux de recherche engagés spécifiquement par le ministère, anime son réseau scientifique et technique et exerce la tutelle de quatre établissements publics majeurs : Météo-France, Ifsttar, IGN, Cérema. Le SRI produit des résultats de veille scientifique et de prospective en appui aux politiques publiques et anime la GreenTech verte dans le cadre de la transition numérique.
Son nouveau directeur est Thierry Courtine depuis mars 2020.

Le CNIG constitue aussi la structure de coordination nationale prévue aux articles 18 et 19.2 de la directive européenne INSPIRE. Cette directive, élaborée par la Direction générale de l’environnement de la Commission européenne, vise à établir en Europe une infrastructure de données géographiques pour assurer l’interopérabilité entre bases de données et faciliter la diffusion, la disponibilité, l’utilisation et la réutilisation de l’information géographique en Europe.


Rappel des tâches initialement dévolues au CNIG (1985-2008) :