Belgique

Décembre 2015
Une ligne frontalière unique, bilatérale et numérique a été intégrée dans les bases de données des IGN Français et Belge qui sont en train de raccorder leurs bases de données dans le cadre du projet ELF. Ainsi, fin 2016, ces données pourront alimenter la première base européenne en accord avec la directive INSPIRE.
C’est une ligne de caractère temporaire car sa validation officielle ne pourra s’obtenir que par un accord en Commission mixte avec le cadastre belge (Administration du Cadastre du Ministère Belge des Finances), responsable des frontière.

Suite à un test initial en novembre 2014 de comparaison avec une ligne SBE du cadastre belge, 53 désaccords supérieurs à 10 mètres ont été relevés (avec la BDParcellaire et les données du RGE):
Fichier des différences de points de vue
Par ailleurs le réseau hydrographique faisant le lit de la frontière est à améliorer et des données mesurées par GPS sont attendues en 2017.

Carte de la frontière Belge avec localisation des 50 points de désaccord à l’étude
...