Espagne

Frontière longue de 669 km et dotée de quelques 700 bornes et croix (de 1 à 602, plus les 18,5 km de l’enclave de Llivia avec une trentaine de bornes).

Depuis le Traité des Pyrénées en 1659 et l’annexion du Roussillon ainsi que d’une partie de la Cerdagne, les Traités de Bayonne (1856-1868) ont ponctué l’abornement systématique de la frontière, entrepris dès 1795 au Pays Basque, mais interrompu pendant la Révolution.
Ce sont les incertitudes provenant des interprétations des termes des traités qui expliquent les divergences entre les cartographies française et espagnole et il faudra les trancher en Commissions bilatérales (Travail technique à préparer pour la Commission Mixte d’abornement en principe annuelle, et à faire valider en Commission Internationale des Pyrénnées).

Commission mixte 2015
Une ligne frontière unique, bilatérale et numérique a été validée à la CMA de Toulouse en octobre 2015. Mais elle reste temporaire à proximité des bornes non encore mesurées précisément ainsi que de quelques sites où une mise en évidence contradictoire pourrait être produite.

Page API permettant de visualiser à toutes les échelles la nouvelle ligne frontière numérique.

Elle s’insère désormais dans les cartographies des 2 pays mais n’aura de valeur juridique qu’une fois les doutes levés par des vérifications techniques en cours mais dépendantes des financements des 2 états. En effet, elle a un caractère temporaire sur les zones de différences observées entre les 2 restitutions sur les Pyrénées par français et espagnols et dont la résolution passe par un travail bilatéral de mesures des bornes (programmé sur 6 ans) et des 11 zones où la ligne est temporaire et demande une validation. (voir carte ci-dessous )

Commission des Pyrénées 2014
Relevé de conclusions visé par les présidents de délégations
Annexes au relevé de conclusions

Site de passionnés de la frontière, avec de nombreuses photos :
Eef Berns
Michel Molia